BSH 2022 Community Draft Board, No. 25 : Kévin Korchinski

Il y a quelques projets de perspectives cette année avec des ensembles de compétences intéressants et des profils statistiques encore plus intéressants.

Kevin Korchinski se qualifierait certainement avec ce surnom. Le grand défenseur (6’2 “, 185 lbs) a une excellente vitesse et un excellent travail de carre lorsqu’il survole la glace, mais défensivement, il pourrait utiliser un peu de travail. Il a une excellente vue et est un excellent passeur, mais il aime monopoliser la rondelle et faire des gestes risqués lorsqu’il entre en jeu.

C’est certes un projet, mais qui pourrait s’avérer fructueux si ses mauvaises habitudes étaient freinées.

Saison 2021-22

Équipe: Thunderbirds de Seattle (WHL)

Statistiques : 4 G, 61 A, en 67 GP

Classements pré-draft

No. 7 (patineurs NA) de Centrale de dépistage de la LNH

n.m. 25 de McKenzie / TSN (mi-saison)

n.m. 15 de Perspectives Dobber (avril)

n.m. 13 de Repérage

Qu’est-ce qu’il y a à aimer?

Korchinski vole sur la glace comme un train à grande vitesse japonais. Sa vitesse de pointe est très impressionnante et il l’utilise pour brûler ses adversaires à la fois dans la zone offensive et en tête de course.

Il utilise sa vitesse pour être à la fois insaisissable et mobile. L’avantage de ses prouesses de patinage est que, lorsqu’il est combiné à une intelligence de hockey de haut niveau, il mène à des matchs comme celui-ci :

Il est prêt à participer à des jeux et brûlera souvent les défenseurs ou les suspendra simplement au cours de la prochaine décennie avant d’utiliser sa mobilité pour s’ouvrir en tant que passant. Avec cette dernière de ces capacités, il est tout aussi efficace sur la ligne bleue en marchant que dans la zone dans laquelle il saute.

Korchinski est effectivement un 4e attaquant sur la glace, un meneur de jeu à la ligne bleue.

Qu’est-ce qui ne va pas?

Korchinski doit travailler sur son jeu défensif pour contrôler l’écart et désamorcer les menaces sur la glace. Il a l’habitude de s’engager, ce que nous avons vu d’innombrables défenseurs des Flyers faire. Il tentera de harceler le porteur du disque, et bien que cela puisse conduire au mieux à une promenade d’homme étrange, il est souvent simplement battu.

Le QI du hockey dont nous avons parlé plus tôt ne s’applique vraiment qu’à Korchinski dans la zone offensive et lorsqu’il patine et ne retourne pas dans son propre filet.

Les rapports de reconnaissance sur Korchinski se lisaient de manière très similaire à ceux d’Erik Karlsson avant qu’il ne soit rédigé, à la fois en bons et en mauvais aspects.

Comment cela cadrerait-il avec Dépliants‘système?

Les Flyers manquent de joueurs bleus à l’esprit offensif grâce à Shayne Gostisbehere donner Entreprise. Donc, à cet égard, Korchinski serait un grand atout pour les Flyers. Cependant, étant donné à quel point les entraîneurs de la LNH détestent les défenseurs qui prennent des risques, Korchinski pourrait rester coincé dans la niche comme l’a fait Gostisbehere. Surtout avec un manager comme John Tortorella (en supposant qu’il pourrait toujours être manager si et quand Korchinski fait irruption dans la LNH), Korchinski sera probablement vilipendé.

Les Flyers pourraient-ils vraiment l’obtenir ?

Ce serait une autre portée énorme, mais oui. Si les dépliants ciblent Korchinski, ils devraient être échangés à 100 %.

Enfin, pour conclure, nous ferons un complément au sondage :

Nathan Gaucher – C, Remparts de Québec – 66 GP, 31 G, 26 AL, 57 PTS

« À défaut d’habiletés en flash et en disque haut de gamme, un mot sera toujours associé à Nathan Gaucher : fiable, car l’entraîneur Patrick Roy utilise Gaucher dans toutes les situations. Un centre large et bidirectionnel, qui possède une belle touche de buteur, est un choix sûr même s’il n’a pas l’avantage offensif d’élite. – Austin Stanovich, Les écrivains du hockey “

Sondage

Qui devrait être le numéro 26 du comité de repêchage BSH 2022 ?

1. Shane Wright – C, Kingston (OHL)

2. Juraj Slafkovský – AG, TPS (Liiga)

3. Logan Cooley – C, NTDP (USDP / USHL)

4. Simone Nemec – D, HK Nitra (Slovaquie)

5. Matteo Savoie – C, Winnipeg (OHL)

6. David Jiricek – D, HC Plzeň (Tchéquie)

sept. Joakim Kemel – V, JYP (Liiga)

8. Conor le geek – C, Winnipeg (OHL)

9. Franco Nazar – C, NTDP (USDP / USHL)

T-10. Brad Lambert – C, JYP / Pélicans (Liiga)

T-10. Coupeur Gauthier – C, NTDP (USDP / USHL)

12. Ivan Miroshnichenko – AG, Omskie Krylia (VHL)

13. Jonathan Lekkerimaki – AD, Djurgårdens IF (Ligga)

14. Daniela Iourov – RW, Métallurg Magnitogorsk (KHL)

15. Isaac Howard – LW, NTDP (USDP / USHL)

16. Pavel Mintyukov – D, Esprit de Saginaw (OHL)

17. Jimmy Snuggerud – RW, NTDP États-Unis (USDP / USHL)

18. Rutger McGroarty – LW, US NTDP (USDP / USHL)

19. Marco Caspar – C, Rogle BK (SHL)

20. Owen Pickering – D, courant rapide (WHL)

21. Seamus Casey – D, NTDP (USDP / USHL)

22. Denton Mateychuk -D, Warriors de Moose Jaw (WHL)

23. Jack Hugues – C, nord-est (NCAA)

24. Philippe Mesar – RW, Hong Kong Poprad (Slovaquie)

25. Kevin Korchinski – D, Thunderbirds de Seattle (WHL)

Leave a Reply

Your email address will not be published.