Cooper Flagg n’a jamais douté qu’il ferait partie de l’équipe nationale de basket-ball U17

Cooper Flagg est retourné au travail mercredi en fin d’après-midi, faisant ses exercices d’étirement juste avant son deuxième entraînement de la journée au Centre d’entraînement olympique et paralympique des États-Unis à Colorado Springs, Colorado.

Pourtant, cette pratique était différente.

Le natif de Newport, âgé de 15 ans, fraîchement sorti de sa première année à l’école secondaire régionale de Nokomis, n’était plus simplement un candidat pour l’équipe nationale de basketball masculin des moins de 17 ans des États-Unis en 2022.

L’attaquant de 6 pieds 8 pouces a été nommé sur la liste des 12 joueurs plus tôt dans la journée, et maintenant la tâche consistait à passer de l’entraînement à la préparation pour aider à représenter les États-Unis à la Coupe du monde FIBA ​​U17 à Malaga, en Espagne. , début juillet.

“Cooper est un joueur très polyvalent – il peut faire beaucoup de choses”, a déclaré Sharman White, entraîneur-chef de l’équipe nationale masculine de basket-ball U17 des États-Unis et entraîneur de basket-ball masculin à la Pace Academy d’Atlanta, en Géorgie. «Il peut jouer à l’intérieur; peut jouer à l’extérieur et peut manier le ballon. Je me sens très bien dans son QI en tant que joueur. C’est comme un cran d’arrêt de l’armée.

La sélection de Flagg dans l’équipe nationale des moins de 17 ans est la dernière d’une série d’événements extraordinaires pour le fils de Ralph et Kelly (Bowman) Flagg, qui a débuté sa première saison à Nokomis en novembre dernier après s’être déjà imposé comme l’un des meilleurs joueurs de la classe. de 2025 au niveau national grâce à son jeu dans le circuit de basket-ball de voyage.

Lui et son frère jumeau Ace ont mené Nokomis à son premier championnat d’État de classe A en basketball masculin en mars, Cooper devenant également le premier étudiant de première année – homme ou femme – de l’histoire de l’État à être nommé Gatorade Maine Joueur de l’année dans ce sport. .

Flagg a été sélectionné pour se rendre à la Nouvelle-Orléans début avril pour participer à un minicamp de basket-ball américain début avril, organisé pour coïncider avec le Final Four de la division I de la NCAA, et il a également passé ce printemps à jouer pour l’équipe du club âgée de 15 ans et moins Maine United qui est devenue la première équipe du genre dans le Maine à participer à la prestigieuse Nike Elite Youth Basketball League.

Maine United est allé 7-1 lors de ses deux premiers tournois EYBL à Orlando, en Floride, et à Indianapolis, dans l’Indiana, pour décrocher une place dans le tournoi national Peach Jam de fin de saison qui se déroulera du 17 au 24 juillet.

Leave a Reply

Your email address will not be published.