Couleur du hockey : la perspective des Canucks Bains joue dans “Out of the Stands”

William Douglas blogue The Colour of Hockey depuis 2012. Douglas s’est joint à NHL.com en 2019 et écrit sur les personnes de couleur dans le sport. Aujourd’hui, il parle de la réalisation de “Out of the Stands”, un documentaire qui raconte l’histoire de Canadiens d’origine sud-asiatique dans le hockey.

Nilesh Patel et Baljit Sangra savaient qu’ils étaient sur quelque chose quand ils ont commencé à tourner “Out of the Stands”, un documentaire sur de jeunes joueurs nés en Asie du Sud qui luttent pour se rendre dans la LNH.

L’un de leurs sujets était Arshdeep Bains, un attaquant qui a joué les cinq dernières saisons avec les Red Deers de la Western Hockey League. Mais une fois qu’ils ont commencé à suivre Bains sur la glace, leur concentration a commencé à prendre une tournure excitante.

“Nous savions que ‘Arsh’ allait bien marquer, et c’est un jeune merveilleux”, a déclaré Patel. “Mais au fur et à mesure que la saison avançait, il était comme, ‘Oh, mon.’ Et en janvier, quand il a pris l’avantage du score (dans la WHL), c’était comme : « Nous avons parlé au gamin pendant six mois, sept mois maintenant et il vient de prendre la tête du score de la WHL ? Que va-t-il se passer ensuite ? ‘”

Ce qui s’est passé, c’est que Bains a remporté le titre de buteur de la WHL avec 112 points (43 buts, 69 passes) en 68 matchs cette saison, le joueur de 21 ans est devenu le premier joueur né en Asie du Sud à le faire, puis a signé une entrée- contrat de niveau avec les Canucks de Vancouver le 11 mars.

L’histoire de Bains et de trois autres acteurs nés au Canada est racontée dans le documentaire original de TELUS qui devrait être projeté au Canada en ligne, dans les cinémas et les festivals de cinéma au début de l’année prochaine.

Bains a dit qu’il espère que le documentaire, actuellement en production post-tournage, inspirera les enfants qui rêvent de jouer au hockey au plus haut niveau.

“Simplement pour montrer que peu importe votre origine ethnique ou votre race ou d’où vous venez, n’importe qui peut jouer au hockey ou à n’importe quel sport”, a déclaré Bains. “Je pense que c’est assez spécial parce que beaucoup de gars n’ont pas de modèles, en particulier dans la communauté sud-asiatique, qui s’avèrent être des joueurs de hockey. Donc, si vous pouvez diffuser cette prise de conscience dans n’importe quel sport, vraiment, c’est une bonne chose pour eux (réalisateurs). ils font.”

Le documentaire suit également Arjun Bawa, l’attaquant de Cowichan Valley de la Ligue de hockey de la Colombie-Britannique et fils de Robin Bawa, qui est devenu le premier joueur de la LNH né en Inde lorsqu’il a fait ses débuts avec les Capitals de Washington contre les Flyers de Philadelphie le 6 octobre 1989; le défenseur Kayden Sadhra-Kang, beau-fils de Bawa et demi-frère d’Arjun, qui a joué pour Lethbridge et Swift Current de l’OHL cette saison; et le défenseur Arvin Atwal, qui a joué professionnellement en Slovaquie la saison dernière après avoir joué dans l’ECHL et la Ligue américaine de hockey de 2016 à 21.

Patel et Sangra ont déclaré vouloir réaliser le documentaire après avoir observé la croissance de la participation et de l’intérêt pour le hockey au sein de la communauté sud-asiatique de la Colombie-Britannique.

“C’est un sport tellement célébré dans la communauté, avec (” Hockey Night in Canada: Punjabi Edition”) très populaire “, a déclaré Sangra. “C’est une sorte de jeu que plusieurs générations regardent dans des maisons multigénérationnelles, des grands-parents aux petits-enfants.”

Mais les cinéastes disent que “Out of the Stands” est plus qu’un documentaire sur le hockey.

“C’est juste un excellent moyen d’en savoir plus sur l’histoire de l’Asie du Sud et sur notre parcours, nos épreuves et nos tribulations à travers le sport”, a déclaré Sangra. “C’est de nature très festive. Ils (les joueurs) essaient de réaliser leurs grands rêves. Ce sont des enfants canadiens et le hockey est le sport du Canada, c’est donc une belle façon de montrer notre communauté à travers les rêves de ces enfants.”.

Vous ne pourriez pas demander un meilleur scénario que l’histoire du hockey des Bains. Contourné par les équipes de la WHL et de la LNH lors de leurs repêchages, il a fait son chemin dans l’alignement de Red Deer, signant en tant qu’agent libre en 2017. Il a mené la WHL au chapitre des aides et était à égalité au sixième rang pour les buts avec l’attaquant potentiel des Flyers de Philadelphie Connor. de Winnipeg. Bains a terminé la saison régulière avec 32 points (14 buts, 18 passes) au cours d’une séquence consécutive de 14 points et a marqué 10 points (quatre buts, six passes) en 10 matchs éliminatoires.

Signer avec le pinacle des Canucks, un rêve devenu réalité pour quelqu’un qui prenait régulièrement le SkyTrain de sa ville natale de Surrey, en Colombie-Britannique, à Rogers Arena avec ses frères aînés, Amrit et Harvir, pour regarder des matchs à domicile.

Ken Tsui, responsable de la production des originaux de TELUS, a fixé le calendrier de la première saison de Bains et la réalisation du documentaire kismet.

“C’est une sorte de beauté du documentaire, suivez l’histoire”, a déclaré Tsui. “Cela aurait été formidable, peu importe ce qui s’est passé, mais le fait qu’il ait vécu un moment aussi important, déterminant sa carrière ou sa vie, est exactement le genre de chose qu’un réalisateur de documentaires ou un directeur de production recherche.”

Leave a Reply

Your email address will not be published.