Gaudreau quitte les Flames, rejoint la classe des agents libres profonds

Un Brad Treliving déçu a parlé aux journalistes pendant plus de 15 minutes mardi soir via Zoom après avoir révélé que l’agent libre illimité Johnny Gaudreau ne reviendrait pas aux Flames de Calgary malgré les espoirs du contraire.

Le directeur général des Flames a déclaré que l’ailier de 28 ans “avait harcelé” sa décision et a déclaré que la raison d’aller de l’avant était finalement une “décision familiale” et non l’argent.

Gaudreau, un choix de quatrième ronde du club en 2011, a marqué 40 buts, 75 passes et 115 points en 2021-22, devenant ainsi un joueur plus complet dans le processus.

Treliving, qui était demeuré optimiste jusqu’à mardi quant à la possibilité de conclure un accord avec Gaudreau, a déclaré mercredi matin qu’il passerait quelques appels et vérifierait ce qui est disponible, mais qu’il ne dépenserait pas imprudemment pour remplacer son étoile.

“Vous n’allez pas sortir et signer quelqu’un pour remplacer Johnny. Le mauvais mouvement en ce moment, je peux vous le dire, est une réaction instinctive et essayez simplement de courir et de remplacer le joueur par la mauvaise réponse. Nous prenons juste une profonde C’était un long processus », a ajouté le directeur général.

Malkin conclut un accord avec les pingouins

Evgeni Malkin, quant à lui, a conclu un accord de 11 heures avec les Penguins de Pittsburgh mardi soir. Malkin a signé une prolongation de contrat de quatre ans de 24,4 millions de dollars aux États-Unis qui se déroulera tout au long de la saison 2025-26 et a une valeur annuelle moyenne de 6,1 millions de dollars.

“Evgeni est un talent générationnel dont on se souviendra comme l’un des plus grands joueurs de l’histoire de la LNH”, a déclaré le directeur général des Penguins, Ron Hextall. “Son CV de hockey et ses réalisations individuelles lui parlent en tant que joueur et nous sommes ravis de le voir poursuivre son incroyable héritage à Pittsburgh.”

Le joueur de 35 ans a remporté trois coupes avec la franchise qui l’a sélectionné n. 2 au classement général en 2004, mais n’a disputé que 41 matchs en 2021-22 en raison d’une blessure.

Sens acquiert Talbot en échange de Gustavsson

Les Sénateurs d’Ottawa ont acquis Cam Talbot du Minnesota pour Filip Gustavsson lors d’un échange de gardien de but dans la LNH.

Talbot a présenté une fiche de 32-12-4 avec les Wilds la saison dernière, avec une moyenne de 2,76 buts et un taux d’arrêts de 0,911 tout en étant nommé joueur étoile de la LNH pour la première fois.

L’échange survient le jour après que les Sénateurs ont remis le gardien vétéran Matt Murray aux Maple Leafs de Toronto.

Talbot, un joueur de 35 ans originaire de Caledonia, en Ontario, a un dossier de 201-142-34 en neuf saisons avec les Rangers de New York, Edmonton, Philadelphie, Calgary et Minnesota.

Il a une moyenne de buts en carrière de 2,63 et un taux d’arrêts de 0,915 en 396 matchs dans la LNH.

Talbot entre dans la dernière année d’un contrat de 11 millions de dollars sur trois ans aux États-Unis.

« Cam est expérimenté et nous offre une plus grande stabilité parmi les gardiens de but avant la saison prochaine », a déclaré le chef de la direction des Sénateurs, Pierre Dorion, dans un communiqué. “Il a contribué à aider le Minnesota à atteindre les séries éliminatoires lors de chacune de ses deux saisons avec les Wilds. Le tandem entre lui et Anton Forsberg nous prépare bien pour l’année prochaine.”

Gustavsson, 24 ans, en est à sa deuxième saison dans la LNH. Il avait une fiche de 5-12-1 la saison dernière avec une moyenne de 3,55 buts et un taux d’arrêt de 0,892.

L’ancien entraîneur des Red Wings, Blashill, rejoint le Lightning en tant qu’assistant

L’ancien entraîneur des Red Wings de Detroit, Jeff Blashill, rejoint le Lightning de Tampa Bay en tant qu’adjoint.

Le directeur général du Lightning, Julien BriseBois, a annoncé la décision mardi, en sélectionnant Blashill pour remplacer Derek Lalonde dans l’équipe du directeur Jon Cooper. Lalonde a été embauché pour remplacer Blashill à Détroit.

Blashill, 48 ans, a entraîné les Red Wings au cours des sept dernières saisons, compilant un dossier de 204-261-72. Detroit a raté les séries éliminatoires dans six des sept saisons.

Avec le Lightning, Blashill rejoint une équipe qui comprend les entraîneurs adjoints Jeff Halpern et Rob Zettler, l’entraîneur des gardiens Frantz Jean et les entraîneurs vidéo Nigel Kirwan et Brian Garlock.

Lightning, double champion en titre, a été renversé par l’Avalanche du Colorado lors de la finale de la Coupe Stanley le mois dernier.

Duncan Keith des Oilers appelle cela une carrière

La famille a amené Duncan Keith à Edmonton après une course exceptionnelle en tant que colonne vertébrale de la défense de Chicago.

Et après une solide saison avec les Oilers, la famille est la raison pour laquelle Keith se sent bien placé pour terminer sa carrière dans la LNH après 17 saisons, trois coupes Stanley et deux trophées Norris du meilleur défenseur de la ligue.

Keith a annoncé sa retraite mardi, retenant parfois ses larmes lors d’une conférence de presse alors qu’il remerciait ses coéquipiers, entraîneurs et membres de sa famille de l’avoir aidé sur le chemin de sa carrière au Temple de la renommée.

Il a déclaré qu’un changement notable dans la façon dont il se sentait au cours des dernières séries éliminatoires – Keith aura 39 ans samedi – couplé à un désir de passer plus de temps avec son fils Colton l’a aidé à prendre une décision difficile.

“J’aime toujours le jeu, je l’aimerai toujours”, a déclaré Keith avec Colton à ses côtés. “Mais à mesure que nous vieillissons … et l’idée d’être plus proche de mon fils, et d’être proche de lui et de son hockey – pouvoir aider mon frère à entraîner nos enfants et ma nièce – plus il se rapprochait, plus il était excité il a obtenu. Je suis devenu. “

Keith, qui est né à Winnipeg et a grandi à Fort Frances, en Ontario, et à Penticton, en Colombie-Britannique, a été sélectionné par Chicago au deuxième tour, 54e au total lors du repêchage de la LNH en 2002. Il est allé ancrer une ligne bleue qui a remporté la Coupe en 2010, 2013 et 2015.

Il a reçu le trophée Conn Smythe en tant que MVP des séries éliminatoires en 2015 après avoir amassé 21 points (trois buts, 18 passes) en 23 matchs et a remporté le trophée Norris en tant que meilleur défenseur en 2010 et 2014.

Keith a terminé sa carrière avec 106 buts et 646 points en 1 256 matchs de saison régulière.

Sur la scène internationale, Keith a aidé le Canada à remporter l’or olympique aux Jeux d’hiver de 2010 et 2014.

Les dépliants font un don de 100 000 $ à l’organisme de lutte contre le cancer

Les Flyers de Philadelphie ont renoncé à l’attaquant Oskar Lindblom mardi en vue de racheter la dernière année de contrat du survivant du cancer de 25 ans.

Le directeur général Chuck Fletcher a qualifié de “décision très difficile” de libérer de l’espace sur le plafond salarial en supprimant un joueur qui s’est remis d’un diagnostic de sarcome d’Ewing. Les Flyers feront un don de 100 000 $ US au nom de Lindblom à une organisation basée à Philadelphie qui soutient les familles atteintes de cancer.

“Personne ne peut remettre en question le désir, la volonté et la force de surmonter tout ce qu’Oskar a traversé hors de la glace pour revenir au jeu qu’il aime”, a déclaré Fletcher dans un communiqué publié par l’équipe.

« L’engagement d’Oskar envers ses coéquipiers et l’impact dans notre salle ont été incommensurables. Il est vraiment une source d’inspiration pour nous tous et restera toujours une partie spéciale de la famille des Flyers de Philadelphie. Nous lui souhaitons tout le meilleur tout en poursuivant sa carrière dans la LNH. “

Sauf indication contraire, Lindblom deviendra un agent libre illimité une fois que la période de signature de la LNH s’ouvrira mercredi à 12 h HE. Il entamait la dernière saison d’un contrat de trois ans, qui comptait 3 millions de dollars par rapport au plafond salarial de Philadelphie.

Lindblom a reçu un diagnostic de cancer en décembre 2019 et a raté le reste de la saison avant de revenir jouer les matchs 6 et 7 lors de la défaite des Flyers en deuxième ronde contre les Islanders de New York en août, lorsque les séries éliminatoires de la Conférence de l’Est se sont disputées à Toronto. en raison de la COVID-19.

Il est revenu la saison suivante, marquant huit buts et 14 points en 50 matchs et remportant le trophée commémoratif Bill Masterton, qui est décerné à un joueur qui incarne le mieux les qualités de persévérance, d’esprit sportif et de dévouement.

Les sénateurs reprennent le D-man Del Zotto

Les Sénateurs d’Ottawa ont cédé le défenseur Michael Del Zotto pour un rachat mardi.

Del Zotto, 32 ans, devait gagner 2,25 millions de dollars aux États-Unis en 2022-23.

Il a marqué trois buts et récolté 13 points en 2021-22, sa seule saison à Ottawa. Au cours de sa carrière, Del Zotto a marqué 63 buts et 262 points en 736 matchs de saison régulière avec huit équipes en 13 saisons.

Del Zotto a été repêché 20e au total en 2008 par les Rangers de New York, avec qui il a joué pendant quatre saisons.

Scotty Bowman quitte Chicago

Scotty Bowman a quitté son rôle à Chicago après ce qu’il a appelé “une année plutôt inconfortable”.

Bowman a annoncé mardi qu’il ne travaillait plus pour l’organisation à compter du 1er juillet, affirmant qu’il avait décidé qu’il était temps de passer à autre chose après 14 ans en tant que consultant principal pour les opérations de hockey de Chicago.

Le fils de Bowman, Stan, a démissionné de son poste de PDG en octobre après qu’une enquête indépendante sur la mauvaise gestion par l’équipe des allégations d’agression sexuelle en 2010 a révélé qu’il était au courant de la situation.

Bowman, qui aura 89 ans en septembre, a déclaré qu’il avait quitté l’organisation en bons termes. Il ne ferme pas la porte à un autre emploi dans la LNH, mais il ne cherche pas de travail tout de suite. Il prévoit de continuer sa routine de partage du temps entre ses maisons de la banlieue de Buffalo, New York, et de Sarasota, en Floride, ce qui lui permet de faire des apparitions dans la presse aux matchs du Lightning de Tampa Bay.

Intronisé au Temple de la renommée du hockey il y a 31 ans, Bowman a remporté la Coupe Stanley à neuf reprises en tant que gérant, menant les Canadiens de Montréal au championnat en 1973, 1976, 1977, 1978 et 1979, les Penguins de Pittsburgh en 1992 et les Red Wings de Detroit en 1997, 1998 et 2002. Comptant ses quatre titres comme membre du front office, dont trois avec Chicago en 2010, 13 et 15, ses 14 sont les deuxièmes de l’histoire de la ligue derrière le grand Jean Béliveau 17 .

Une autre ligue semble lointaine pour Chicago.

Kyle Davidson a remplacé Bowman par intérim à l’automne et après une longue recherche, il s’est vu attribuer le poste de directeur général à temps plein. Davidson est maintenant responsable d’un démantèlement majeur de la liste, qui comprenait déjà l’échange des jeunes attaquants Alex DeBrincat et Kirby Dach et le fait de laisser Dylan Strome et Dominik Kubalik s’éloigner plutôt que de leur proposer des offres qualifiantes pour conserver leurs droits.

La grande question porte maintenant sur l’avenir des pierres angulaires de la franchise Patrick Kane et Jonathan Toews, qui ont toujours un contrat d’un an avec leurs contrats respectifs.

Leave a Reply

Your email address will not be published.