Hockey sur glace : le Widnes Wild complète

Vainqueurs du Guildford Lightning, célébrez avec le trophée Elite League Playoff. Photo : images GW.

Écrit par Paul Breeze

Il y a un important changement de personnel à la tête du club Widnes Wild suite au départ du président fondateur Matt Lloyd, qui a récemment été nommé directeur de l’instance dirigeante nationale du sport, l’Association anglaise de hockey sur glace.

Deux nouvelles paires de mains prennent le relais dans les coulisses du club et sont déjà connues de nombreuses personnes autour de la patinoire Planet Ice car il s’agit de Danny Davies et Georgia Weekes, qui entretiennent tous deux une relation de longue date avec le hockey sur glace à Widnes.

S’exprimant en déplacement, Danny et Georgia ont déclaré: «Ayant été impliqués avec Wild et Planet Ice pendant plusieurs années auparavant, nous attendons avec impatience le nouveau défi de gérer le club. Comme certains d’entre vous le savent peut-être, nous sommes récemment rentrés de Londres et sommes montés à bord à la fin de la saison dernière pour aider Matt, Wez et Rich.

“Nous sommes très fiers d’être impliqués dans un club aussi incroyable qui a probablement les fans les plus dévoués de la ligue et nous avons hâte de vous revoir bientôt pour une autre saison réussie !”

Les fans seront ravis de savoir que la continuité dans la gestion de l’équipe Wild NIHL est assurée avec le retour de Wez Spurrett pour une autre année et de nouvelles annonces concernant le personnel technique et de jeu sont attendues sous peu pour la saison prochaine.

Le président sortant du Wild, Matt Lloyd, a déclaré: «Je voudrais remercier tous ceux qui ont aidé à amener Widnes Wild là où le club est aujourd’hui. Ce qui a été réalisé est vraiment remarquable ; sept trophées en neuf ans et un passage réussi en Division 1 sont quelque chose dont toutes les personnes impliquées devraient être très fières et fournissent une base solide sur laquelle construire alors que le club entame sa 10e saison. J’ai hâte de voir le club se développer sur et hors de la glace et maintenir les normes élevées qui ont été établies. »

Le PDG de Widnes Wild, Wez Spurrett, a déclaré: «Je suis incroyablement excité par la nouvelle que Georgia et Danny prendront le contrôle du club. Georgia et Danny ont été beaucoup impliqués la saison dernière, donc j’ai déjà appris à quel point ils se soucient du club. Et après les récentes réunions qui ont précédé l’actualité d’aujourd’hui, à écouter leurs projets et leur vision de l’avenir de ce club, j’ai hâte qu’ils commencent. »

«Ce n’est un secret pour personne combien Matt Lloyd a investi dans ce club pour l’amener là où il est aujourd’hui et à quel point il a réussi ces dernières années. Et je ne pense pas que le simple fait de dire merci puisse jamais exprimer la gratitude que le club, les joueurs et les supporters auront pour tous ces efforts et ce travail acharné.”

“Je me connais, Georgia et Danny feront tout pour continuer la tradition gagnante que nous avons ici au Wild, ainsi que pour développer le club.”


Widnes a accueilli un autre événement de hockey sur glace de haut niveau au cours du week-end avec le week-end du trophée féminin qui a eu lieu à la patinoire Planet Ice.

Les 10 matchs stupéfiants disputés au cours des deux jours ont vu bon nombre des meilleures joueuses du pays se rencontrer en demi-finale de la Women’s Elite League (WEL), de la Women’s Premier League (WPL) et de la Division anglaise 1 (P1) samedi, avec quatre finales dimanche.

En demi-finale de la Women’s Elite League, les champions de la ligue en fuite Solihull Vixen ont étonnamment perdu 4-6 contre Guildford Lightning – la seule fois où ils ont perdu contre eux en cinq combats cette saison – tandis que les quarts de finale Streatham Storm ont battu les finalistes Queen Abeilles 2 à 1. Cela signifiait, exceptionnellement, qu’aucune des meilleures équipes de WEL des dernières saisons n’apparaîtrait dans la finale des séries éliminatoires de cette année.

Score de Guildford contre Streatham lors de la finale de la Ligue Élite.

Lors des demi-finales de la Premier League féminine, les champions de la ligue Bristol Huskies, qui étaient restés invaincus en saison régulière lors des 16 matchs, ont battu les Kingston Diamonds 3-0 et les Sheffield Shadows ont battu les Firebees 4-1.

Lors des demi-finales de la Division 1 Nord contre Sud, les champions de D1 North Whitley ont perdu 3-5 contre les finalistes de D1 Sud à Streatham et les Solway Sharks Ladies ont perdu 2-8 contre les champions de S1 Swindon Topcats pour organiser une finale entièrement sud.

Dimanche a vu quatre finales consécutives. Lors de la finale de la Ligue Elite, Guildford Lightning a remporté son tout premier titre WEL avec une victoire 5-2 sur Streatham Storm, tandis que la finale WPL a vu les Bristol Huskies remporter un doublé en championnat et en séries éliminatoires avec une victoire de 7-3 sur Sheffield Shadows.

Lors de la finale de la Division 1 Sud, les Topcats de Swindon ont battu Streatham 7-0 pour s’assurer la couronne des séries éliminatoires pour accompagner leur titre de champion. Ils remportent également une promotion en Premier League féminine pour la saison prochaine, en fonction de toute restructuration de la ligue.

Les barrages de l’équipe nationale féminine des moins de 16 ans ont vu les champions des South London Capitals, basés à Haringey, battre les Diamonds de Kingston 2-1.

Streatham a du mal à libérer la rondelle lors de la finale de Division 1 contre Swindon.

Après la fin de la saison féminine de hockey sur glace, l’équipe des Wild Ladies a organisé la soirée de remise des prix de fin de saison.

Le prix du plus grand nombre de points pour la saison est allé à Preston Gennoe, qui a rejoint le club l’été dernier. Il a terminé la saison avec huit buts et quatre passes décisives en 13 matchs de championnat et de défi et a également dominé le classement du club aux tirs au but avec 26.

La joueuse, entraîneure et capitaine des Wild Ladies, Leen de Decker – qui détient le record de buts de tous les temps et d’apparitions aux Championnats du monde pour son pays d’origine, la Belgique – a été nommée meilleure attaquante de l’année tandis que le prix de la meilleure défense est allé à Vanessa Crickmore-Clarke.

La surmenée Stephanie Drinkwater – qui a fait face à plus de tirs dans la WPL que tout autre gardien de but cette saison, mais a également effectué plus d’arrêts que quiconque – était la joueuse de la saison et Charlotte Cramp était la joueuse de la saison du manager. .

Ellie Walsh-O’Neill – qui a disputé sa première saison de compétition senior – a été nommée la joueuse qui s’est le plus améliorée.

L’équipe Wild Ladies prend une pause bien méritée et reprendra l’entraînement pour la nouvelle saison le 19 juillet. Les nouveaux joueurs, en particulier ceux qui ont de l’expérience dans la ligue, sont toujours les bienvenus.


Recevez toutes les dernières nouvelles, mises à jour, choses à faire et plus encore de Widnes, le Cheshire’s dédié Flux InYourArea.

Leave a Reply

Your email address will not be published.