Josie Williams, élève de Roy High, jouera au basketball universitaire au Louisville National Power cette année Actualités, Sport, Travail


1/2

Josie Williams, une étudiante de Roy High, pose pour une photo lors d’une visite au programme de basketball féminin de l’Université de Louisville.

Fourni par Josie Williams

2/2

Le basketteur Roy Josie Williams pose pour un portrait le jeudi 29 mars 2018 au Roy High School. Williams a été sélectionnée comme MVP du basketball féminin de toutes les régions de l’examinateur standard.

MATT HERP / Examinateur standard
















Les choses ont beaucoup changé pour Josie Williams au cours des cinq derniers mois.

Vers la fin de la saison de basket-ball universitaire, Williams est allée voir ses entraîneurs à l’Université d’Utah Valley et leur a dit qu’elle voulait déménager.

Du point de vue des entraîneurs de l’UVU, perdre un joueur partant pendant trois ans qui a fait en moyenne des doubles doubles en 2021-22 ne serait pas exceptionnel, et les entraîneurs ont finalement convaincu Williams, un ancien de Roy High, de rester.

Ensuite, deux entraîneurs adjoints sont partis, dont l’entraîneur de poste de Williams, Morgan Bailey, qui est allé à BYU.

Alors Williams est entrée dans le portail de transfert, mais là où elle pensait initialement qu’elle pourrait se retrouver dans la rue à BYU, elle s’est retrouvée à deux fuseaux horaires, échangeant Orem sec, Utah, pour Louisville humide, Kentucky et échangeant le WAC avec l’ACC. en s’engageant auprès de l’Université de Louisville.

“Tout d’abord, c’est une opportunité incroyable et un tel compliment d’avoir simplement une opportunité. Ce qui me passionne le plus, c’est l’expérience d’apprentissage », a déclaré Williams au téléphone mercredi depuis Louisville.

À Louisville, Williams rejoint une équipe des Cardinals qui est allée 29-5 l’an dernier et s’est classée au n ° 3 du pays avant de perdre face au n ° 1 de la Caroline du Sud dans le Final Four.

Les Cardinals ont attiré en moyenne 8 361 fans par match à domicile l’an dernier et sont l’un des programmes de basket-ball féminin les plus reconnaissables du pays.

Williams est titulaire d’un baccalauréat en enseignement secondaire de l’UVU et est inscrit à un programme de maîtrise en administration du sport à Louisville.

Son déménagement à Louisville est une réinstallation de diplômés, une opportunité qu’il ne pensait pas avoir avant que la pandémie de COVID-19 ne frappe. Cela a affecté plusieurs saisons et a conduit la NCAA à offrir aux athlètes une année supplémentaire de remise en forme, souvent appelée «année COVID».

Non seulement son diplôme en main a travaillé pour Williams, mais aussi une année supplémentaire de fitness au basket-ball, en plus d’être une joueuse de 6 pieds et 5 pieds qui a été deux fois joueuse de la première équipe All-WAC.

« Je n’étais pas du tout prêt à finir l’année dernière. J’avais toujours l’impression d’avoir plus de dynamisme et plus dans le réservoir à donner », a déclaré Williams.

Elle a terminé son enseignement à l’American Fork High School l’année dernière, équilibrant un horaire d’enseignement – elle a enseigné la santé en 10e année et adorait ça, a-t-elle dit – tout en étant une étudiante-athlète à temps plein à l’UVU. .

“C’était difficile, mais une fois qu’il est entré dans la routine, c’était tout simplement normal”, a déclaré Williams.

Son emploi du temps semble être sensiblement libéré à Louisville, dont les entraîneurs ont dit à Williams qu’il y avait des opportunités de jouer mais qu’elle devait travailler pour eux.

Williams, qui était la MVP 2018 du Standard-Examiner All-Area Girls Basketball, est allée à l’UVU et a disputé 29 matchs au cours de sa première année avec quatre départs, puis a commencé les 77 matchs suivants au cours des trois saisons suivantes.

Il a culminé lors de la saison 2021-22 où il a récolté en moyenne 17,3 points et 12,4 rebonds par match avec 55,3% de tirs et 81,1% de lancers francs.

Au cours de son année junior, UVU est allée au tournoi NCAA en tant que n ° 1. 16 et a perdu son combat du premier tour contre Stanford No. 1 à San Antonio.

“Nous sommes ravis d’ajouter Josie à notre famille Cardinal”, a déclaré le manager de Louisville, Jeff Walz, dans un communiqué de presse annonçant le déménagement de Williams. «Apportez de l’expérience et de la profondeur à notre champ offensif. Nous sommes ravis de l’amener sur le campus dès que possible. »

Il y a peu de liens entre Louisville, UVU et Roy High, mais il y en a beaucoup maintenant que Williams est avec les Cardinals. L’entraîneure de basketball féminin de Louisville, Stephanie Norman, a joué au basketball universitaire dans l’État de l’Arizona et était une coéquipière de l’entraîneur de basketball féminin Roy High Carolyn DeHoff.

Connectez-vous avec le journaliste Patrick Carr par e-mail à pcarr@standard.net, Twitter @patrickcarr_ et Instagram @standardexaminersports.



Bulletin de nouvelles

Rejoignez les milliers de personnes qui reçoivent déjà notre newsletter quotidienne.


Leave a Reply

Your email address will not be published.