Keith prend sa retraite de la LNH après 17 saisons et se retrouve avec les Oilers

Duncan Keith il a pris sa retraite de la LNH mardi après 17 saisons.

Le défenseur, qui aura 39 ans le 16 juillet, a marqué 21 points (un but, 20 passes) en 64 matchs de saison régulière avec les Oilers d’Edmonton cette saison et cinq points (un but, quatre passes) en 16 matchs éliminatoires. Il lui restait une saison avec un contrat de 72 millions de dollars (5,53 millions de dollars) de 13 ans signé avec les Blackhawks de Chicago le 3 décembre 2009.

“Je pense que ces dernières années, lorsque vous atteignez un certain âge, vous évaluez comment vous vous sentez, comment votre corps se sent”, a déclaré Keith. “J’ai toujours été fier de mon entraînement et d’être prêt. Je n’ai ressenti qu’au cours des dernières années, il y avait un changement dans la façon dont je me sentais. J’aime toujours le jeu, je l’aimerai toujours, mais avec le changer et vieillir … et l’idée d’être plus proche de mon fils et d’être proche de lui et de son hockey, de pouvoir aider mon frère à entraîner nos garçons et sa fille, plus il se rapprochait de cela, plus j’étais excité à ce sujet pensait.

“Ce n’est jamais une décision facile. Je pense qu’il y a une partie de moi qui sait que je pourrais encore jouer, et je pense que c’est comme ça que je voulais sortir, sachant que j’avais encore du jeu en moi et que je suis relativement en bonne santé. c’est où était ma mentalité”.

Keith a joué ses 16 premières saisons dans la LNH avec les Blackhawks, remportant la Coupe Stanley à trois reprises (2010, 2013, 2015), avant d’être échangé aux Oilers le 12 juillet 2021, en tant que défenseur. Caleb Jones et un choix de brouillon conditionnel. Edmonton a également reçu l’attaquant Tim Soderlund.

Edmonton a conservé une fiche de 49-27-6 et a terminé deuxième de la division Pacifique. Il a battu les Kings de Los Angeles en sept matchs au premier tour de la Conférence de l’Ouest et les Flames de Calgary en cinq matchs au deuxième tour avant d’être submergé par l’éventuel champion de la Coupe Stanley, l’Avalanche du Colorado, lors de la finale de la Conférence.

“Je voulais vraiment gagner la Coupe l’an dernier, et je sais qu’en venant ici, nous avons eu beaucoup de grands joueurs, beaucoup de grandes pièces”, a déclaré Keith. “On ne sait jamais si on peut gagner la Coupe. Je savais que nous aurions une chance, j’ai atteint le Final Four, et c’est vraiment spécial.

“Évidemment, il y a des étapes qui doivent continuer là-bas, mais savoir qu’Edmonton est juste là, proche, c’est une bonne sensation, sachant que nous étions proches et que nous avons eu une saison réussie. Il y a eu beaucoup de hauts et de bas. , mais chaque saison c’est comme ça, que vous gagniez ou perdiez à la fin. Pouvoir jouer avec un si grand groupe de gars, c’était mémorable et spécial, c’est sûr, de pouvoir sortir pas tout à fait au top, mais de savoir que c’était une super course avec beaucoup de bons souvenirs. Troisième ronde, il y a beaucoup de hockey et c’était très amusant l’an dernier. »

Keith a terminé avec 646 points (106 buts, 540 passes) en 1256 matchs de saison régulière avec les Blackhawks et les Oilers et 91 points (19 buts, 72 passes) en 151 matchs éliminatoires. A remporté le Trophée Conn Smythe élu joueur le plus utile des séries éliminatoires en 2015, alors qu’il avait amassé 21 points (trois buts, 18 passes) en 23 matchs.

Il est deuxième dans les matchs joués dans l’histoire des Blackhawks (1192) derrière Stan Mikita (1396), sixième pour les passes (520) et 10e pour les points (625). Il est septième de l’histoire de Chicago avec 86 points (18 buts, 68 passes) en 135 matchs éliminatoires.

“Les Blackhawks ont eu beaucoup de grands défenseurs qui sont passés par ici. Mais quand vous regardez ‘Duncs’ et que je regarde l’ensemble complet, pour moi, c’est le plus grand défenseur que j’ai jamais joué pour les Blackhawks,” a déclaré Eddie Olczyk, ancien joueur des Blackhawks et diffuseur actuel. “Vous regardez les défenseurs qui ont joué ici, qu’ils soient venus pour gagner leur vie ou qu’ils aient grandi à la maison ou autre, mais quand vous regardez les prix individuels, les prix d’équipe, vous regardez les chiffres, vous regardez la solidité, un gars qui peut jouer à n’importe quelle époque est en tête de liste pour moi.”

Keith a remporté le Trophée Norris Élu meilleur défenseur de la LNH en 2010 et 2014, il a également été nommé au cours des mêmes années dans la première équipe d’étoiles de la LNH.

Choix de deuxième ronde (# 54) des Blackhawks lors du repêchage 2002 de la LNH, Keith a été nommé l’un des 100 meilleurs joueurs de la LNH en 2017 dans le cadre de la célébration du centenaire de la LNH.

“Il était vraiment concentré sur le hockey et a fait tout ce qu’il fallait pour que son jeu soit le meilleur et il est évidemment l’un des meilleurs défenseurs des 20 dernières années et l’un des 100 meilleurs joueurs de tous les temps susceptibles d’être dans le Temple de la renommée.” a déclaré l’ancien coéquipier des Blackhawks Bryan Bickell. “Médailles, coupes et trophées qu’il a remportés, il a certainement fait une belle carrière. C’était génial de le voir jouer à Edmonton l’année dernière, car il est de cette province et voulait être proche de son fils. C’était génial de voir qu’il continue à faire le sien, je suis sûr qu’il peut encore le faire, mais il a mis beaucoup de milles sur ces os. “

Leave a Reply

Your email address will not be published.