Les adversaires et les espoirs de basket-ball de Minnesota Gopher ne sont pas en conférence

Nous n’avons pas beaucoup parlé de basket ici ces derniers temps. Et maintenant, nous savons quel sera le calendrier non congressionnel pour le calendrier de Ben Johnson cette saison.

Il est temps de jeter un bref regard sur les 11 équipes auxquelles nous serons confrontés avant d’entrer dans le vif du sujet du calendrier des Big Ten.

7 novembre – Ouest du Michigan (H)

La saison dernière: (8-23) avec 2 victoires contre des adversaires non-P1

À quoi s’attendre: Eh bien, une équipe qui est allée 8-23 ne devrait pas changer les choses et battre un calendrier Big Ten (même inactif) lors du premier match de la saison.

Les Broncos en sont à leur troisième saison sous Clayton Bates et la bonne nouvelle est qu’ils renvoient leurs 3 meilleurs buteurs avec l’ajout de 2 transferts de graduation qui semblent être des contributeurs immédiats. Tray Maddox Jr. est originaire de Cal-State Fullerton, où il a été le troisième meilleur buteur du Titan. Et Tafari Simms de Milwaukee a joué environ 20 points par match et a marqué une moyenne de 7 points. Les deux semblent être des transferts qui aideront les Broncos.

Je soupçonne que c’est une victoire de Gopher, mais Western Michigan sera une équipe améliorée cette année. Ce jeu ne sera pas un constructeur de CV et est un must si le Gopher veut en quelque sorte se retrouver du bon côté de la bulle en mars.

11 novembre – St. Francis-Brooklyn (H)

La saison dernière: (10-20)

À quoi s’attendre: Les terriers étaient à peu près au même niveau de méchanceté que l’ouest du Michigan la saison dernière. Mais cette saison morte, ils ont également transféré 7 joueurs hors programme. En tant qu’équipe, ils se sont classés 320e en termes d’efficacité offensive et n’ont pas eu de record de victoires depuis 2015.

Encore une fois, cela devrait être une victoire attendue.

14 novembre – DePaul (H) – Gavitt Games

La saison dernière: (15-16) avec KenPom Rank de 103, juste quelques points d’avance sur l’équipe Gopher de l’année dernière

À quoi s’attendre: Le premier adversaire Power 5 de la saison et celui qui a également combattu l’année dernière. Les Blue Demons ont essentiellement perdu leur deuxième meilleur buteur pour transférer l’ancien Gopher Brandon Johnson à l’obtention du diplôme.

Leurs ajouts sont un PF 4 étoiles puis trois transferts. Caleb Murphy était le meilleur buteur du sud de la Floride, Umoja Gibson était le meilleur buteur de l’Oklahoma et Javan Johnson qui a joué près de 30 minutes par match pour l’Iowa State lors de la saison 2020-21. Tous les trois, plus l’étudiant de première année, sembleraient de solides ajouts aux Blue Demons.

J’imagine que DePaul sera meilleur et ce sera un match très intéressant entre deux programmes qui cherchent à s’intensifier après que les deux entraîneurs de première année aient eu du mal lors de leurs premières saisons. J’aime vraiment que ce jeu soit la maison des Gophers.

18 novembre – Centre du Michigan (H) – Défi SoCal

La saison dernière: (7-23)

À quoi s’attendre: Une autre école de direction du Michigan qui n’était pas vraiment très bonne l’année dernière. Fini le 2e meilleur buteur Cameron Healy et 3 autres joueurs de rôle / banc. En route, le meilleur buteur de Copping State, Jesse Zarzuela, et un gardien de D2.

Le plus grand atout du Chippewa de retour est le garde All-Freshman du MAC, Kevin Miller, qui a récolté en moyenne 13,1 points et 4,6 passes par match la saison dernière. Mais il ne semble pas y avoir grand-chose autour de Miller.

Ce sera la victoire la plus certaine des 4 premiers matchs de la saison. Pas à distance une aide au CV.

21 novembre – Cal Baptist – Défi SoCal

La saison dernière: (18-16) – a commencé la saison 10-3 avant de terminer 7-11 dans le WAC.

À quoi s’attendre: D’après mes recherches, je constate 5 transferts entrants et 4 sortants. Pardonnez-moi si je ne passe pas trop de temps à rechercher les détails du programme Lancer. Quelques transferts P5 en provenance de l’Utah et de Georgetown pour accompagner Joe Quintana, qui était le deuxième meilleur buteur de Loyola Marymount et a tiré 43% sur trois la saison dernière.

Maintenant garde de deuxième année, Taran Armstrong était le recrue de l’année du WAC et les Lancers reviennent leur meilleur buteur, Ty Rowell.

Il s’agit peut-être de la mi-majeure la plus difficile du programme non conventionnel. Mais aussi, cela devrait être une victoire et ce ne sera pas une victoire pour la construction de CV.

23 novembre – Sud de l’Illinois / UNLV – Défi SoCal

La saison dernière: UES – 16-15, mais une note respectable de 125 KP. UNLV – 18-14 avec un score de 90 KP

À quoi s’attendre: Avec SIU, les Salukis peuvent être un redoutable adversaire de la vallée du Missouri. Leur bilan n’indique peut-être pas à quel point ils étaient bons, ils renvoient leurs 2 meilleurs buteurs et ont ajouté 4 transferts en cours de route. Cela pourrait être un adversaire dangereux hors conférence. Bryan Mullins a peut-être ses Salukis prêts à faire du bruit dans le MVC, une victoire sur un adversaire P5 pourrait être exactement ce dont il a besoin pour donner confiance à son équipe.

L’UNLV revient également beaucoup et les Runnin ‘Rebs apportent 6 transferts, dont 5 d’une école P5. Elijah Harkless de l’Oklahoma est vraiment le seul à avoir marqué à deux chiffres l’an dernier, mais certains de ces 6 contribueront et cette équipe pourrait être chargée d’être dans le mélange de Mountain West.

Les deux adversaires seront un défi intéressant.

28 novembre – Virginia Tech (A) – Défi Big Ten / ACC

La saison dernière: (23-13) – a terminé 7e de l’ACC mais a battu Clemson, Notre Dame, UNC et Duke pour remporter le tournoi ACC et entrer dans le tournoi NCAA.

À quoi s’attendre: C’était toute une ruée pour passer d’être probablement du mauvais côté de la bulle à une tête de série de 11 dans la grande danse. Ensuite, les Hokies ont eu de bonnes nouvelles que Justyn Mutts, leur 2e meilleur buteur, revenait pour escorter une nouvelle recrue passionnante et transférer Grant Basile.

Les Hokies devraient être une bonne équipe, ils sont à domicile et c’est probablement une défaite pour les Gophers. Mais cela devrait aussi être un bon baromètre pour cette nouvelle équipe de Gopher.

11 décembre – État du Mississippi (H)

La saison dernière: (18-16) – perdre contre les Gophers à domicile début décembre et finalement faire le NIT avant de perdre contre Virginia au premier tour.

À quoi s’attendre: A terminé 2 de ses 3 meilleurs buteurs avec 7 autres transferts (aucun n’est si important). Sur le chemin sont 4 transferts qui incluent le meilleur buteur d’Albany il y a un an et l’Oregon State PG qui était également leur deuxième meilleur buteur (et 5,5 par match).

Les Bulldogs sont toujours dirigés par Ben Howland et vous pouvez certainement vous attendre à ce qu’ils jouent une très bonne défense.

Encore un autre jeu où je me sens chanceux, ce jeu est à The Barn. Les Bulldogs remplacent quelques bons joueurs, les Gophers remplacent quelques bons joueurs et il reste à déterminer quelle équipe s’est le plus améliorée en 2022-23.

14 décembre – Arkansas Pine Bluff (H)

La saison dernière: (7-24) et classé dans les 10 dernières équipes par classement KenPom.

À quoi s’attendre: Ce sera l’année 2 pour le manager Solomon Bozeman et les Golden Lions et l’année dernière a été difficile. Certaines pièces clés reviennent et plusieurs transferts sont à venir, mais il semble toujours que ce soit définitivement une victoire pour les Gophers.

22 décembre – État de Chicago (H)

La saison dernière: (7-25) et perdant 12 des 13 derniers matchs de la saison

À quoi s’attendre: Encore un autre manager adverse qui n’en est également qu’à sa deuxième saison en tant qu’entraîneur-chef, mais l’année 2 pour Gerald Gillion s’annonce difficile. Les cougars perdent BEAUCOUP sur le portail de transfert avec 4 noms à venir.

Généralement, ces deux derniers matchs entre la fin des finales et le début de la saison des Big Ten sont des matchs contre des équipes qu’ils devraient absolument battre. C’est l’un de ces jeux.

29 décembre – État d’Alcorn (H)

La saison dernière: (17-17) – 14-4 en conférence pour être champions de la saison régulière avant de perdre au match de championnat SWAC. Il a joué Texas A&M dans la NIT et a perdu au premier tour.

À quoi s’attendre: L’équipe de l’année dernière était équilibrée avec 9 gars jouant environ 20 minutes par match et tous en moyenne 6-10 points par match. Les Braves n’ont pas été très influencés par le portail de transfert cette année et ont ramené bon nombre de ces 9 gars. Fini le meilleur buteur, Justin Thomas et les autres ont un peu de mal à déterminer qui a encore un an d’éligibilité Covid ou non.

Ainsi, les Braves étaient la meilleure équipe du SWAC l’année dernière et ils semblent prêts à être à nouveau au sommet ou près du sommet de leur conférence. Mais cela devrait toujours être une victoire pour un programme Big Ten.

Ça y est, c’est le calendrier sans conférence pour vos Gophers 2022-23. Dites ce que vous voulez à propos de Richard Pitino, mais il met généralement en place un beau programme non conventionnel avec des opportunités gagnantes dans la construction du programme. Le programme de cette année ne semble pas rendre service aux Gophers s’ils atterrissent sur la bulle fin février.

Mais il y a des victoires là-bas et la dure vérité ici est que nous n’avons aucune idée de ce à quoi s’attendre de l’équipe de cette année et peut-être qu’un calendrier plus léger hors conférence est ce dont ils auront besoin.

Leave a Reply

Your email address will not be published.