Moment où la star russe du hockey sur glace est enrôlée de force dans l’armée de Poutine après avoir signé un contrat de 1,1 million de dollars avec la LNH

Une star russe du hockey sur glace qui a signé un contrat d’un million de dollars avec une équipe américaine a été arrêtée par des policiers russes en civil et emmenée hier dans un bureau d’enrôlement de l’armée avant qu’il ne soit censé être envoyé combattre en Ukraine. .

L’olympien Ivan Fedotov, 25 ans, aurait été précipité dans l’armée de Poutine après avoir été filmé arrêté par une équipe d’officiers devant une patinoire à Saint-Pétersbourg.

L’accusation d’« esquive du repêchage » est considérée comme une vengeance pour sa signature pour jouer pour l’équipe de la LNH, les Flyers de Philadelphie.

Le meilleur gardien de but et médaillé d’argent olympique a signé un contrat d’une valeur de 1,1 million de dollars (900 000 £) le mois dernier.

Fedotov était auparavant avec le CSKA, un club de la capitale étroitement lié à l’armée russe. Son nom se traduit par Central Sports Club of the Army.

Fontanka a déclaré qu’il pouvait désormais être envoyé dans l’armée russe plutôt qu’aux États-Unis, mais qu’il pourrait également être emprisonné pour évasion présumée.

Le gardien national russe Fedotov avait signé un contrat avec les Flyers de Philadelphie, une équipe de la LNH

Le gardien national russe Fedotov avait signé un contrat avec les Flyers de Philadelphie, une équipe de la LNH

Le médaillé d'argent olympique pourrait faire face à un déploiement potentiel en Ukraine après la

Le médaillé d’argent olympique pourrait faire face à un déploiement potentiel en Ukraine après avoir “esquivé le repêchage”

“Il vient d’être arrêté” pour avoir échappé à l’armée “, a déclaré le journaliste russe Dmitry Navosha.

Fedotov est photographié en train de remporter le prix du gardien de but de l'année de la KHL la saison dernière

Fedotov est photographié en train de remporter le prix du gardien de but de l’année de la KHL la saison dernière

Fedotov – qui mesure 6 pieds 7 pouces et est l’un des meilleurs joueurs de la ligue KHL russe et chinoise – “ne s’en est pas rendu compte. [the USSR] est de retour », a-t-il ajouté.

Le joueur a rendu publique son intention de jouer dans la LNH.

L’opération semble être une tentative délibérée de le contrer.

La vidéo montre le moment où il a été arrêté vendredi à la patinoire de Saint-Pétersbourg.

Il était encore au bureau d’enrôlement tard dans la nuit avant d’être transporté à l’hôpital en ambulance.

Une femme a tenté de monter dans l’ambulance mais a été refoulée. On pense que c’était sa mère.

La position actuelle de Fedotov est inconnue.

Le responsable du hockey sur glace russe est Roman Rotenberg, fils de l’oligarque et ami de Poutine Boris.

Les deux hommes sont sanctionnés par les États-Unis pour leurs liens avec Poutine, tout comme l’oncle de Roman, Arkady Rotenberg.

Des images troublantes ont montré Fedotov devant la police hier devant une patinoire à Saint-Pétersbourg

Des images troublantes ont montré Fedotov devant la police hier devant une patinoire à Saint-Pétersbourg

Fedotov a été photographié en train d'être pris dans une voiture de police.  Son emplacement actuel est maintenant inconnu

Fedotov a été photographié en train d’être pris dans une voiture de police. Son emplacement actuel est maintenant inconnu

Une source a déclaré à Fontanka que le bureau du procureur militaire estimait “qu’il y avait des raisons suffisantes de considérer Fedotov comme un insoumis de l’armée”.

Bien qu’il soit né en Finlande et élevé en Russie, le fait qu’il ait joué pour le CSKA signifiait qu’il était considéré comme un militaire, selon un rapport.

Techniquement, tous les hommes russes jusqu’à l’âge de 28 ans peuvent être convoqués, bien que peu d’enfants de l’élite servent dans l’armée et encore moins aient été envoyés combattre en Ukraine.

Fedotov est le gardien de but de l’équipe nationale russe.

Cette décision a été interprétée comme une tentative de punir Fedotov pour avoir signé un contrat avec la LNH

Cette décision a été interprétée comme une tentative de punir Fedotov pour avoir signé un contrat avec la LNH

Un homme a retiré ses affaires de sa maison lancée hier à Siversk, près de Donetsk

Un homme a retiré ses affaires de sa maison lancée hier à Siversk, près de Donetsk

S’il refuse de servir, il risque la prison.

Une source a déclaré à Fontanka: “Rien n’empêche même demain d’envoyer le joueur de hockey Fedotov dans l’armée.”

En tant que conscrit, il ne devrait en théorie pas être envoyé combattre dans ce que Poutine appelle une « opération militaire spéciale » en Ukraine.

Pourtant, il y a des rapports de conscrits aussi jeunes que 18 ans envoyés au combat.

Des hommes jusqu’à 49 ans sont actuellement enrôlés alors que les forces russes s’épuisent.

Un couple de Bakhmut, habitants de Donetsk, prend des photos d'un cratère laissé par une attaque de missile russe le 1er juillet.

Un couple de Bakhmut, habitants de Donetsk, prend des photos d’un cratère laissé par une attaque de missile russe le 1er juillet.

Les inspecteurs enquêtent sur les dommages causés à Segiyvka près d'Odessa hier, où 21 personnes ont été tuées

Les inspecteurs enquêtent sur les dommages causés à Segiyvka près d’Odessa hier, où 21 personnes ont été tuées

Un homme à vélo regarde la fumée s'élever d'une explosion à Siversk, en Ukraine, hier

Un homme à vélo regarde la fumée s’élever d’une explosion à Siversk, en Ukraine, hier

Au moins 21 personnes, dont deux enfants, ont été tuées et des dizaines d’autres blessées lors de la dernière attaque au missile russe contre un bâtiment civil en Ukraine.

Un immeuble de neuf étages à Odessa a été la cible d’une roquette pendant la nuit.

Ce n’est que la dernière frappe aérienne russe à toucher une cible civile en Ukraine, après que le centre commercial de Krementchouk a été touché lundi – au moins 20 victimes – et qu’un immeuble d’appartements à Mykolaïv a été touché mercredi, tuant au moins huit personnes.

L’Ukraine affirme que la Russie cible délibérément des civils dans le cadre d’une campagne de “terreur” pour détourner l’attention de son invasion ratée, une allégation que Poutine nie.

Une photo d'un dépliant de l'armée ukrainienne montre des bâtiments endommagés touchés par des bombes russes à l'est

Une photo d’un dépliant de l’armée ukrainienne montre des bâtiments endommagés touchés par des bombes russes à l’est

L’attaque d’Odessa – qui aurait été menée par un bombardier russe Tu-22 – s’est produite quelques heures seulement après le retrait des forces de Poutine de Snake Island, à environ 90 miles de la mer de la ville portuaire clé.

Les forces russes ont été forcées de se retirer de la broche de 100 acres après avoir subi des tirs nourris de l’artillerie ukrainienne et des batteries de missiles anti-navires.

Moscou a tenté d’interpréter le retrait comme un “geste de bonne volonté”, la même expression utilisée lorsqu’il a été contraint de se retirer de Kiev et de Tchernihiv au début de la guerre.

Leave a Reply

Your email address will not be published.