Recrutement de football Purdue: Purdue ajoute 2 recrues d’État à la classe 2023

Encore une fois, ce fut un mois de juin productif pour le recrutement de Purdue. Kyle et moi faisons de notre mieux pour rester au courant des choses et vous apporterons des articles plus approfondis sur les nouveaux gars lorsque les choses ralentiront en juillet. D’ici là, j’ai deux autres recrues dans l’état dont on n’a pas encore parlé (je crois).

se tiendra

Heldt est un joueur défensif de 3 *, 6’6 et 240 livres de Carmel High School à Carmel, Indiana.

Il a choisi les Chaudronniers plutôt que les offres de l’Illinois, de l’Indiana, de l’Iowa, État de l’Iowanord-ouest, Vandy e Réveil forestier. L’Iowa était autrefois la principale compétition de Purdue et c’est bien de débarquer un gars de la banlieue d’Indianapolis sur les Hawkeyes, qui continuent de faire des ravages sur Indy et ses environs (mais pas sur le terrain de football contre Purdue). Rivals le classe comme le 8e meilleur joueur de l’Indiana pour 2023 et le 48e meilleur défenseur faible du pays. Il rejoint son coéquipier Carmel, le safety Winston Berglund dans la classe 2023 de Purdue. Le recruteur principal de Heldt est Coach Hagan, et je tiens à souligner une fois de plus que Coach Hagan est une machine à recruter (merci encore Texas !).

Heldt est encore un autre joueur de ligne défensif polyvalent avec le châssis pour transporter facilement 270+ (si c’est ce que les entraîneurs veulent qu’il fasse). Bien qu’il ne soit pas aussi populaire que le défenseur de la cathédrale Kendrick Gilbert ou Lawrence Central et Joshua Mickens, il dispose de nombreux outils pour travailler et devrait s’adapter au système. Il a poussé les charts cet été et une année monstrueuse à Carmel pourrait le pousser plus haut dans les charts.

TJ McWilliams

McWilliams est un receveur 3 *, 6’0 “, 170 livres de North Central High School à Indianapolis, Indiana.

Il a choisi Purdue plutôt qu’une offre de Virginie-Occidentale (obtenez cet ancien entraîneur-chef de Purdue Gerad Parker!) Et une multitude d’écoles G5 et FCS. Il a également visité Northwestern (où sa sœur joue au basket). Rivals le classe comme le 18e meilleur joueur de l’Indiana pour la classe 2023. Purdue le lui a offert le 14 juin et s’est engagé le 26 juin. Son principal recruteur est le nouvel entraîneur des receveurs Garrick McGee. A des liens avec le programme Purdue. Son père a joué avec Jeff Brohm à Louisville.

McWilliams a encore quelque chose à faire avant d’entrer sur le terrain à West Lafayette. Pour le moment, je le vois comme un récepteur interne, mais cela pourrait changer avec un peu plus de volume. C’est un joueur glissant et rapide qui se distingue dans le film par sa capacité à faire rater les défenseurs sur le terrain ouvert. C’est un facteur qui fait une différence en tant que retourneur de coups de pied, et il devra peut-être se réserver du temps pour jouer dans des équipes spéciales au début de sa carrière alors qu’il peaufine son jeu de receveur.

Aller de l’avant

Purdue a récolté les fruits les plus à faible pente pour cette classe. Je m’attends à ce que les choses ralentissent en juillet. Kendrick Gilbert, juge de ligne défensif 4* à l’extérieur de la Cathédrale, a Purdue dans ses 4 derniers, mais le Kentucky est le favori selon les experts. Les Chaudronniers sont également sur le terrain avec le joueur de ligne défensif 4 * Joshua Mickens au large de Lawrence Central, mais il semble se diriger vers LSU. Ethon Cole, un agent de sécurité 3 étoiles du lac Minneola, en Floride, était récemment sur le campus et Purdue devra faire face à IU et au Minnesota pour ses services.

Les Chaudronniers comptent actuellement 15 recrues et sont classés 23e à l’échelle nationale. Attendez-vous à ce que ce nombre glisse dans les années 1940 ou 1950 une fois que d’autres équipes commenceront à compiler leurs classes. L’entraîneur Hagan apporte du talent à la ligne défensive et Rickie Collins est toujours en tête de la classe en tant que quart-arrière 4 *, mais Purdue devra l’attraper du côté offensif du ballon s’ils ont des plans sur l’une des 25 meilleures classes. Un démarrage chaleureux de la saison 2023, avec O’Connell et la société publiant des numéros de jeux vidéo, aiderait énormément les choses.

Pour le moment, je suis un peu déçu de cette classe dans l’ensemble, compte tenu de l’élan que Purdue a eu pendant l’intersaison, mais nous ne sommes même pas en juillet. Il n’y a pas lieu de paniquer, mais quelques légères inquiétudes concernant le recrutement offensif peuvent être justifiées.

Leave a Reply

Your email address will not be published.